mercredi 1 septembre 2010

Quelle solution pour protéger nos océans ?

Pour préserver nos océans, une solution, créer des espaces protégés que l’on nomme : réserves marines.


Une réserve marine est une zone sur laquelle toute activité humaine préjudiciable à l’environnement marin est interdite ou très sévèrement encadrée. Ces réserves présentent des avantages pour la protection de la biodiversité : montagnes sous-marines, frayères, champs de boue, zones de nourrissage des alevins…
En France, 12 % du territoire bénéficie du statut de protection contre seulement 0,1% du territoire maritime. Au niveau mondial, le ratio est un peu plus important avec 10% protégé contre 1% pour le territoire maritime.


Lors du Grenelle de la mer, en 2009, La France s’est engagée d’ici 2020 à créer 10% de réserves marines dans ses eaux territoriales, notamment en Méditerranée et dans le Pacifique.


Cette idée de réserves marines a été évoquée dès 1992 au Sommet de la Terre à Rio et à Johannesburg en 2002 lors du sommet mondial sur le développement durable. Aujourd’hui, les ONG internationales de protection de l’environnement militent aux côtés de nombreux chercheurs en faveur de la création de réserves marines. Les engagements internationaux et régionaux sont nombreux mais malheureusement le passage à l’action se fait attendre.


Pourtant, les résultats sont bels et bien là.


Prenons le cas de la réserve marine de Scandola, située, en Corse, au sud de Bonifacio.
Après seulement 4 ans de mise en réserve, la productivité en espèces commerciales à la périphérie de cette zone protégée a été multipliée par 2,3 ; après 6 ans : par 4 ; après 20 ans par 6. Certaines espèces ont été sauvées grâce à ces réserves. C’est par exemple le cas du mérou dont la population a été multipliée par 70 en vingt ans !


Pour en savoir plus :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sélectionnez comme profil "Nom/URL" ou "anonyme", ou connectez-vous via un des types de compte indiqués avant de publier votre commentaire.