jeudi 9 décembre 2010

Pas de thon rouge chez Matsuri

… et les dernières nouvelles sur le sujet confirment bien l’importance de ce choix.

En effet, fin novembre, la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (Cicta) a choisi d’accorder un quota de pêche du thon rouge presque équivalent à celui de 2010. Selon Greenpeace, un volume de pêche autorisée de 12 900 tonnes de thon rouge ne laisse que 30 % de chances au stock de cette espèce de se reconstituer d’ici 2020. Le comité scientifique de la Cicta a quant à lui tablé sur un chiffre plus optimiste : 63 % de chances.


Pour une espèce classée « en danger critique » par l’UICN, on peut se demander si 63 % est un chiffre à la hauteur des enjeux – et le doute est encore plus entier pour un chiffre de 30 %...


Pour en savoir plus, je vous conseille de lire cet article très intéressant et très complet > Thon rouge : des quotas beaucoup trop généreux selon les ONG


De notre côté, nous avons choisi de supprimer le thon rouge de notre carte il y a plusieurs années. A la place, nous proposons du thon albacore. Toutefois, rien ne permet d’affirmer que cette espèce ne sera pas à son tour menacée de surpêche et nous sommes bien conscients de cet enjeu. Nous avons donc opté pour une pêcherie labellisée « Friend of the Sea ». C’est une première étape et nous comptons aller plus loin en renforçant les conditions sociales et environnementales du cahier des charges qui nous lie à notre fournisseur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sélectionnez comme profil "Nom/URL" ou "anonyme", ou connectez-vous via un des types de compte indiqués avant de publier votre commentaire.