mercredi 25 août 2010

La pêche durable


1/ Grâce à quelle technique de pêche le thon albacore proposé chez Matsuri est-il pêché ?
a. Les filets dérivants
b. Le chalut
c. La palangre
2/ Peut-on connaître la période de pêche, l’endroit mais aussi le nom du bateau qui a pêché le poisson présent dans mon assiette ?
a. Oui
b. Non
3/ Qu’est-ce que la pêche durable ?
a. Une pêche respectueuse des ressources marines et des habitats
b. Une pêche sociologiquement et économiquement équitable
c. L’aquaculture
4/ Qu’est-ce que le label « Friend of the Sea » ?
a. Un label de poissons bio
b. Un label de pêche durable
c. Un label de techniques de pêche
























Réponses
1/ Réponse : c. La palangre est une immense ligne de plusieurs dizaines de kilomètres de long, équipée de nombreux hameçons espacés de 50 à 100 mètres chacun. Cette technique de pêche est une des moins impactantes sur l’environnement, car elle ne touche pas le fond de la mer et par conséquent ne détériore pas les habitats.
De plus, elle permet de capturer des espèces spécifiques avec un minimum de prises accessoires qui, non commercialisables, repartent mortes à la mer… un véritable gâchis.
2/ Réponse : a. La chaîne d’approvisionnement de Matsuri est totalement tracée. Les thons sont pêchés par des bateaux de taille moyenne (environ 30 mètres). Ils arrivent un par un vivants au navire et font l’objet d’un traitement individuel. Pour éviter les prises accessoires (tortues et/ou requins), des techniques de protection sont mises en place comme des zones de pêche éloignées des côtes, des hameçons spéciaux, une pêche à plus de 100 mètres de profondeur…
3/ Réponse : a et b. La pêche durable est une pêche qui répond à nos besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs, ce qui logiquement correspond à la définition du développement durable du rapport Brundtland de 1987. Elle doit permettre aux espèces pêchées de maintenir leur population à un niveau correct et ne doit pas avoir d’effets négatifs sur l’ensemble de la biodiversité marine.
4/ Réponse : b. « Friend of the Sea » est une ONG fondée en 2006 par le Docteur Paolo Bray, directeur et fondateur de deux organismes internationaux de certification : « Dolphin-Safe project » et « Friend of the Sea ». Les critères de cette certification sont issus entre autres du code de conduite de la FAO, organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture.
Cette certification est une première étape pour Matsuri, qui compte aller plus loin en renforçant les conditions sociales et environnementales du cahier des charges qui le lie à son fournisseur.

2 commentaires:

  1. Je suis nouveaux ici, Je pêche depuis 10 ans environ et je suis assez connaisseur,je connais parfaitement la pêche à la palangre, tout ces coins et où pêcher et comment.
    Depuis 1 an et demi je pêche au bras avec de la petite anguille au clipon au bouchon. Etes vous nombreux à pêcher de la même façon ?
    J’ai remarqué qu’un bouquet de lancons enfiler par deux marche super bien.
    Cependant, les bars partent sous les cubes, je casse et les perds.
    Comment pourrai-je éviter cela ?

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le partage de ce super article.Je viens juste de débuter cette technique(ouverture 2013),un peu sceptique au début en pensant que c’était une pêche monotone et peu sportive,mais comme on le dit si bien c’est une technique ou le cerveau doit fonctionner à 110% pour que les résultats apparaissent. J'avais des souci avec le choix du bon hameçon
    Maintenant il ne me reste plus qu’à passer des heures et des heures au bord de l’eau pour affiner mon approche.
    Longue vie à Matsuri-respect et ses articles tous plus intéressant les uns que les autres.

    RépondreSupprimer

Sélectionnez comme profil "Nom/URL" ou "anonyme", ou connectez-vous via un des types de compte indiqués avant de publier votre commentaire.