mercredi 22 février 2012

Questions à Hugo Yoshikawa

4 QUESTIONS A HUGO YOSHIKAWA LE CREATEUR DE MAKI ET NIGIRI, LES DEUX PERSONNAGES DE MATSURI :


- Quelles sont vos origines, votre parcours, votre lien avec la culture japonaise ?

Je suis franco-japonais, né à Tokyo, j’ai donc été baigné depuis ma plus tendre enfance dans la culture japonaise. J’ai beaucoup voyagé pendant mon enfance, Bangkok, Paris, New-York, … Les mangas et les BD m’ont toujours accompagné dans mes voyages. Je n’ai jamais cessé de les lire et de les dessiner et après mon BAC j’ai décidé d’en faire mon métier. Quelques années plus tard avec un diplôme d’illustration de Camberwell College of Art en poche, j’ai réalisé mon rêve en devenant illustrateur freelance.


Auto-portrait d’Hugo Yoshikawa
                                  

- Pouvez-vous nous parler de l’illustration japonaise, de son histoire ?

Le Japon a une culture de l'illustration très ancienne. Je trouve que l'art Japonais a toujours eu cet aspect plat qu'on pourrait associer à l'illustration. D’après moi l'illustration Japonaise trouve ses origines avec les estampes (17eme siècle) et les dessins iconiques tel que le tsunami de Hokusai et les cerisiers de Hiroshige.
En Europe, on assimile beaucoup l’illustration japonaise au manga mais en réalité l’illustration japonaise prend une multitude de forme.  Le dessin est très présent dans le quotidien japonais beaucoup plus qu’en occident. Par exemple, même la carte d’abonnement du métro, la Suica, a un pingouin dessiné dessus !

- Pourquoi la lecture des mangas se fait-elle de droite à gauche?

Traditionnellement les textes des livres japonais sont écrits verticalement, la lecture se fait donc de droite à gauche et de haut en bas. Ce n'est que récemment que l'on a commencé à écrire horizontalement.  Le manga a suivit cette évolution.
Un éditeur Japonais m'a un jour expliqué qu'on pouvait reconnaître et différencier  les dessins d'un mangaka (auteur de manga) de ceux d'un auteur de BD grâce à la direction dans laquelle leurs personnages regardent. Un mangaka dessine ses personnages tournés vers la gauche alors que son collègue européen vers la droite. Ils ont adapté les postures de leurs personnages aux contraintes de mise en page. C’est vraiment intéressant à savoir.

- Pourquoi Maki et Nigiri ? Les noms? Le trait? Leurs costumes?

Maki et Nigiri sont deux noms de sushis traditionnels, le maki-sushi et le Nigiri-sushi. De plus, Maki est un prénom de fille commun au japon.
Pour les dessins, j’ai conservé mon coup de crayon franco-japonais qui me caractérise mais en plus épuré que d’habitude. J’ai souhaité que Maki et Nigiri soient représentés par des traits simples qui plaisent aux enfants.

Pour leur costume, je me suis inspiré des motifs des uniformes portés à l’occasion des "matsuri" japonais (matsuri veut dire fête) que l'on appelle "happi". Ensuite je les ai retravaillé et j’ai habillé Nigiri d’un uniforme de chef sushi japonais et Maki d’un kimono. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sélectionnez comme profil "Nom/URL" ou "anonyme", ou connectez-vous via un des types de compte indiqués avant de publier votre commentaire.